EPHEMERIDE

Faire le vide ?

"Parmi les habitants du littoral, il y avait un homme qui adorait les goélands. Tous les matins, il venait sur le rivage suivre les oiseaux qui s’ébattaient librement ; les goélands affluaient ainsi à lui à tire-d’aile par centaines, et se tenaient à son entour, mais sans jamais se poser. Son père lui dit : « J’ai appris que les goélands te suivent sur la plage et jouent avec toi. Attrape-m’en quelques-uns et apporte-les, que moi aussi je m’amuse. » Le lendemain, le fils retourna sur le rivage. Les goélands se mirent à danser comme d’accoutumée mais, cette fois, sans descendre vers lui.
Au départ le garçon ne convoitait rien, n’avait d’autre fin que jouer parmi les oiseaux, et ces derniers descendaient tout naturellement vers lui. Puis, à l’activité spontanée et désintéressée du garçon avec ses compagnons ailés a fait place une intention d’appropriation, que les oiseaux ont sentie d’instinct. En restant danser autour de lui tout en se tenant à distance, ils montrent à leur compagnon tout à la fois qu’ils le reconnaissent comme une présence familière et qu’ils ont détecté dans son attitude la trace ou l’empreinte d’un autre. Ce que le garçon obtenait naturellement sans le rechercher se dérobe à lui à présent qu’il le convoite. À partir du moment où il garde une intention secrète, où sa conduite n’est plus ludique mais stratégique, la fin recherchée est vouée à l’échec…" 

(L'usage du vide/Romain Graziani, Gallimard)



 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

06.04 | 08:20

Emerger de notre vivier , aprés y avoir puiser toutes les émotions .
Ecrire , crypter ce vécu , cette traversée .....

...
10.10 | 13:28

Aimer ne se négocie pas - oh que non. L'amitié non plus. Amour Amitié ces deux piliers de la vie - Merci Annie de si bellement nous le rappeler.

...
25.01 | 07:56

MAGISTRAL, DEVOS

...
06.08 | 15:40

Bonjour Anne Marie,

Quel plaisir d'écouter Pascal Quignard, que je n'ai jamais réussi à lire, je vais essayer à nouveau avec "l'Homme au trois lettres".

marc

...
Vous aimez cette page