EPHEMERIDE

AH ! CES ELUS !

Dire, ne pas direwww.annycejourdhui.fr

Œdipe, œcuménique, œsophage 

Le 7 avril 2022

Emplois fautifs

Les mots français tirés de formes grecques commençant par-oi ont soit une initiale en é-, comme économie,soit une initiale en œ-, comme Œdipe, œcuméniqueouœsophage. Dans tous ces mots, la première syllabe, qu’elle s’écriveéou œ,se prononce de la même manière, avec un éfermé. On doit donc dire Édipe, écuméniqueou ésophage.On se souviendra d’ailleurs que dans les deux premières éditions de son Dictionnaire,l’Académie française écrivait œconomie et non économie et que des linguistes ont proposé que l’on écrive édème, et nonœdème pour que la prononciation et l’orthographe concordent. Cette remarque ne vaut bien sûr pas pour les mots en œ- issus de mots latins commençant par un o-, comme « œuf » (ovum), « œil » (oculus), ou « œuvre » (opus). 

http://christophe-curien-blog.com/wp-content/uploads/2012/11/queuedepivert.jpg

     Boutade académique, Christophe Curien

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

06.04 | 08:20

Emerger de notre vivier , aprés y avoir puiser toutes les émotions .
Ecrire , crypter ce vécu , cette traversée .....

...
10.10 | 13:28

Aimer ne se négocie pas - oh que non. L'amitié non plus. Amour Amitié ces deux piliers de la vie - Merci Annie de si bellement nous le rappeler.

...
25.01 | 07:56

MAGISTRAL, DEVOS

...
06.08 | 15:40

Bonjour Anne Marie,

Quel plaisir d'écouter Pascal Quignard, que je n'ai jamais réussi à lire, je vais essayer à nouveau avec "l'Homme au trois lettres".

marc

...
Vous aimez cette page