EPHEMERIDE

Le temps passe et fait mes rides(V.ROUZEAU)

Maison de la poésie


   Valérie Rouzeau

"Que faire quand on doit rester à distance de tous et qu’on a besoin de présence et de joie ? On ne peut jouir de ce réconfort au dehors ? « Eurêka cela ne tienne ! », s’exclame Valérie Rouzeau, qui a trouvé une solution parfaite. Dans Ephéméride, elle joue avec le temps et les mots, ressources que nous avons, plus que d’habitude, à disposition. Qu’est-ce qu’une éphéméride ? C’est un almanach qui recense les événements importants sur une période donnée, mais aussi, comme l’explique l’auteure, « certains non-événements de ma vie, de ces moments que l’on pourrait qualifier d’anodins, du moins de tout à fait oubliables à ceci près qu’ils se sont gravés tels des 1eravril ou des 14-Juillet dans la fragile boîte noire de mon crâne ». La mémoire opère en effet un tri subjectif. Et brouillon : pas question d’arracher les pages du calendrier dans l’ordre, au contraire il sera fait « moult pieds de nez à Kronos, des coq-à-l’âne, des digressions, du saute-mouton ». C’est donc dans le désordre, entre 1993 et aujourd’hui, que « cette matière de vivre accumulée » au fil des années – notes, courriels, fragments, lettres… – nous donne à éprouver le corps même du temps et que cette Ephéméride se mue en œuvre poétique : (Le temps passe et fait mes rides) en est le sous-titre." Camille Laurens pour LE MONDE




« Ephéméride (le temps passe et fait mes rides) », de Valérie Rouzeau, La Table ronde, 144 p., 16,50 € ; numérique 12 €


Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

10.10 | 13:28

Aimer ne se négocie pas - oh que non. L'amitié non plus. Amour Amitié ces deux piliers de la vie - Merci Annie de si bellement nous le rappeler.

...
25.01 | 07:56

MAGISTRAL, DEVOS

...
06.08 | 15:40

Bonjour Anne Marie,

Quel plaisir d'écouter Pascal Quignard, que je n'ai jamais réussi à lire, je vais essayer à nouveau avec "l'Homme au trois lettres".

marc

...
13.07 | 17:23

plus de cejourdhui! horreur et damnation, poussée de fièvre; je n'avais pas vu ce dernier et me consolais dans Talents et en égrenant tes délicieuses arilles

...
Vous aimez cette page