EPHEMERIDE

Une tonalité

"Il pleure dans mon coeur
Comme il pleut sur la ville ;
Quelle est cette langueur
Qui pénètre mon coeur ?"


Ô bruit doux de la pluie
Par terre et sur les toits ! 
Pour un coeur qui s'ennuie,
Ô le chant de la pluie !

(...)

 

Verlaine

&

Matt Berninger: Serpentine Prison Album Review | Pitchfork

 

"Avec Serpentine PersonMatt Berninger renoue avec une influence indie-rock-folk americana  signe du spleen et de la nostalgie. Un style épuré, une voix apaisante de baryton, des cuivres ou de l’orgue avec parcimonie. Le résultat est magnifique.

En tout cas, après des élections éprouvantes, ce disque est parfait pour renouer avec une certaine élégance américaine."

Froggy's delight

&

En concordance de temps...

L'oeuvre de cet écrivain norvégien Karle ove Knausgaard,est comparée à celle de Proust l'incomparable, c'est intrigant. 

Le titre général: Mon Combat,est en 6 volumes. Je suis attirée par le volume 5(Comme il pleut sur la ville)qui est une réflexion sur son chemin d'écrivain,

extrait

"Allongé sur mon lit, je lus pendant longtemps le roman de V. S. Naipaul que j’avais trouvé en promotion quelques jours plus tôt dans un bac à l’extérieur de la librairie, L’Énigme de l’arrivée. J’aimais ce livre bien qu’il n’eût pas d’intrigue. Il décrivait seulement un homme récemment installé dans une maison de village au fin fond de l’Angleterre où tout lui était étranger, mais lentement il finit par dompter le paysage, ou c’est le paysage qui finit par le dompter. Je me faisais la réflexion que la prose était quelque chose où l’on pouvait reposer, comme on peut reposer dans un lieu, sous un arbre ou dans un fauteuil au jardin, et que cela avait une valeur en soi. Pourquoi devrait-on écrire des intrigues ? X aime Y, Z tue M, N détourne des fonds et se fait surprendre par O… Son fils A, profondément honteux, s’installe dans une autre ville, où il rencontre B, ils emménagent ensemble et ont des enfants, C et D… Que valait la description d’un père face à la description d’un arbre dans un pré ? La description d’une enfance face à la description d’une forêt vue de haut ?"

le dernier tome qui vient de sortir chez Denoël (Fin de combat), in fine est une ultime réflexion sur son le père... je pense à Télémaque... 

Peut-être avez vous lu cet auteur...

https://www.youtube.com/watch?v=37hjTakq6go

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

10.10 | 13:28

Aimer ne se négocie pas - oh que non. L'amitié non plus. Amour Amitié ces deux piliers de la vie - Merci Annie de si bellement nous le rappeler.

...
25.01 | 07:56

MAGISTRAL, DEVOS

...
06.08 | 15:40

Bonjour Anne Marie,

Quel plaisir d'écouter Pascal Quignard, que je n'ai jamais réussi à lire, je vais essayer à nouveau avec "l'Homme au trois lettres".

marc

...
13.07 | 17:23

plus de cejourdhui! horreur et damnation, poussée de fièvre; je n'avais pas vu ce dernier et me consolais dans Talents et en égrenant tes délicieuses arilles

...
Vous aimez cette page