EPHEMERIDE

Sempéternel 3

 

Les jours glissent les uns sur les autres dans des nuits de rêves.

Ainsi  à Bordeaux, près du Pont tournant, à deux pas du Bassin à flot, dans un paysage de grues, de vieux bateaux à quais, de pontons accueillants pour des nuits de fêtes, dans ce chantier qui annonce des croisières musicales, s’est ouvert Le Musée de la mer avec à l' affiche une grande exposition des dessins de Sempé.

La poésie des grues - tout à coup visitée par le petit personnage qui se faufile entre les tours, dans les rues désertées ou chargées de foules compactes, illustrée par les couples amoureux ou régressifs, amusée par l'espiègle Petit Nicolas dans les cours de récréation, en bord de mer ou à la montagne- fleurit les dessins et les aquarelles de l'artiste sensible aux insectes que nous sommes dans la fourmilière urbaine, aux lézards que nous devenons allongés sur des transats installés sur d’improbables toits en terrasse, aux drôles de gens que nous devenons quand nous ne nous croyons pas vus !

Mais Sempé voit tout, l’esprit pointu et le cœur attendri par nos comportements charmants et ridicules. Son crayon Petit - Prince fend la cuirasse des gens sérieux pour révéler la fragilité de leur drôle d' humanité.

Sempé ? Un regard d’entomologiste malicieux !

Grâce à lui, on voit autrement ce nouveau quartier de Bordeaux Nord, on croise les promeneurs avec un zeste d'impertinence dans les yeux et c'est joyeux !


Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

10.10 | 13:28

Aimer ne se négocie pas - oh que non. L'amitié non plus. Amour Amitié ces deux piliers de la vie - Merci Annie de si bellement nous le rappeler.

...
25.01 | 07:56

MAGISTRAL, DEVOS

...
06.08 | 15:40

Bonjour Anne Marie,

Quel plaisir d'écouter Pascal Quignard, que je n'ai jamais réussi à lire, je vais essayer à nouveau avec "l'Homme au trois lettres".

marc

...
13.07 | 17:23

plus de cejourdhui! horreur et damnation, poussée de fièvre; je n'avais pas vu ce dernier et me consolais dans Talents et en égrenant tes délicieuses arilles

...
Vous aimez cette page