EPHEMERIDE

Une fois Yin , une fois Yang...


 Yin tout seul, ça n'existe pas!

Yang tout seul, ça n'existe pas!

Mais les deux en mouvement existent, ils dansent ensemble sur le fil du temps, ils sont la vie !

"Nous, Occidentaux, avons la passion des dualismes (le bien et le mal, la nature et la culture…) et séparons nettement le yin et le yang ; or, dans la philosophie et la culture chinoises, ces deux termes vont ensemble, forment un tout indissociable. Ce ne sont pas des états, des catégories figées, mais des tendances, des « modes d’agir » qui s’appellent et se répondent. Par exemple, yin correspond à un mouvement de « repliement » ou de stabilisation, yang à un élan vers l’extérieur, à ce qui « dynamise ». Ou encore : l’automne refroidit, il est yin ; le printemps réchauffe, il est yang. Entre les deux s’instaure un roulement, un projet de passage perpétuel : comme le jour succède à la nuit, comme le sucré relève le salé, et réciproquement, yin-yang désigne « la dynamique du fonctionnement des choses vivantes », le « tempo » même du monde rythmé par l’alternance des complémentaires, plus que des contraires. Alors, comme nous y invite Javary, n’écrivons et ne pensons plus qu’en un seul mot : « Yin-Yang » !"(Philo mag)

 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

10.10 | 13:28

Aimer ne se négocie pas - oh que non. L'amitié non plus. Amour Amitié ces deux piliers de la vie - Merci Annie de si bellement nous le rappeler.

...
25.01 | 07:56

MAGISTRAL, DEVOS

...
06.08 | 15:40

Bonjour Anne Marie,

Quel plaisir d'écouter Pascal Quignard, que je n'ai jamais réussi à lire, je vais essayer à nouveau avec "l'Homme au trois lettres".

marc

...
13.07 | 17:23

plus de cejourdhui! horreur et damnation, poussée de fièvre; je n'avais pas vu ce dernier et me consolais dans Talents et en égrenant tes délicieuses arilles

...
Vous aimez cette page