EPHEMERIDE

Je suis sûre que la vie est là

 


Fantôme 3 Bruce Clarke 

 

"Qui aurait le dernier mot, des paroles ou de la musique pour une chanson ?

 

Si je devais oublier La mémoire et la mer de Leo Ferré, ce serait un drame personnel, quelque chose comme l’oubli du Bateau ivre. Les mots y voguent, devenus images sensibles sur la mer du poète-musicien. Le sens importe peu, les sens en sont la cause, la vie plus forte que la biographie devient corps-poésie, chant océanique. Les mots et la musique sont unis à jamais.

 

 « Je suis sûr que la vie est là avec ses poumons de flanelle » (Léo Ferré)

 

Dans cette entrevoyure, s’infiltre l’origine du monde, cette mémoire des étoiles que nous avons tous au cœur du cœur dans les profondeurs de nos cellules tatouées de mots mystérieux bercés par une étrange musique." Anny C. in  Rébus et entrelacs (inédit)

 

 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

25.01 | 07:56

MAGISTRAL, DEVOS

...
06.08 | 15:40

Bonjour Anne Marie,

Quel plaisir d'écouter Pascal Quignard, que je n'ai jamais réussi à lire, je vais essayer à nouveau avec "l'Homme au trois lettres".

marc

...
13.07 | 17:23

plus de cejourdhui! horreur et damnation, poussée de fièvre; je n'avais pas vu ce dernier et me consolais dans Talents et en égrenant tes délicieuses arilles

...
29.01 | 10:27

pensées éphémères - non non non elles restent gravées dans les coeurs de + en + profondes avec le temps qui passe Rose-Marie

...
Vous aimez cette page