EPHEMERIDE

ODE A ODES

Je n'aime pas enfoncer les portes ouvertes mais je dois dire que l'atmosphère de LGL hier au soir était l'enthousiasme et j'ai donc envie de la prolonger ce matin.

La liberté d'expression en question nous a offert ce qu'il y a de plus délicieux, une vraie conversation où, loin de vouloir imposer sa parole, on écoutait l'autre avec empressement.

La liberté d'expression, la compassion et la beauté qui nous entoure ont nourri les mots de  -Monique Canto-Sperber, "Sauver la liberté d’expression", Albin Michel - Paul Audi, "L’Empire de la compassion", Pocket - David Van Reybrouck "Odes" aux éditons Actes Sud

https://www.france.tv/france-5/la-grande-librairie/la-grande-librairie-saison-13/2391013-emission-du-mercredi-21-avril-2021.html

Zoom sur ODES de David van Reybrouck dont la vibration  a donné à la fin de l'émission un ardent envol, sans naïveté, avec sa mélancolie  :

Une Ode? Poème célébrant un personnage ou un événement, parfois poème lyrique destiné à être accompagné de musique : telle est l’ode, selon la définition usuelle. 

David Van Reybrouck a intitulé ainsi ce livre, tant il s’inscrit sous le signe de la ferveur, de l’enthousiasme, de la beauté et de l’ardeur, de l’amitié et de la gratitude, de la mémoire et de l’histoire. Et toujours dans les parages de la poésie. Musique, peinture, danse, esthétique, philosophie, éthique, littérature mais aussi politique, résistance, résilience ; tout ce qui structure la vie et l’œuvre de cet écrivain engagé, cet historien-archéologue, nous est ici offert en partage. Écrites entre 2015 et 2018, non pas accompagnées de musique mais introduites par un dessin, le geste au crayon d’un artiste en écho aux mots, à la pensée d’un autre, ces odes peuvent aussi être lues comme une série de pas de deux multipliés à l’envi avec ce et ceux qui comptent pour David Van Reybrouck à un instant donné ou pour sa vie entière. Odes se lit comme une partition sensible, nourrie du regard que pose sur le monde un humaniste engagé.

Il n'est pas le seul à célébrer la vie ni à écrire par fragments bien sûr... mais sa couleur me plaît et s' inscris dans le temps présent.

https://www.actes-sud.fr/sites/default/files/extraits/9782330144098_extrait.pdf


Il cite:

Beckett : “I have never been on a road to somewhere. I have just been on a road .

 

 

Table des matières

 
Odes 1
Ode à l’ex 7
Ode au trajet nocturne en voiture 11
Ode au bricolage de génie 14
Ode à la déconnexion 20
Ode à un champ de bataille de peinture 26
Ode à la chanson la plus amoureuse de la pop 33
Ode à la fraternité 36
Ode à l’endroit sans nom 41
Ode à la jalousie 44
Ode au printemps 47
Ode au buffet de gare 54
Ode à Anne Teresa De Keersmaeker 57
Ode au plus bel être humain 64
Ode à mes cicatrices 68
Ode à Sony Labou Tansi 71
Ode au courage 79
Ode à la progéniture qui ne verra jamais le jour 85
Ode au gypaète barbu 87
Ode à l’autostop 92
Ode à Joost Zwagerman 99
Ode à l’échec 102
Ode à Paris 106
Ode à la concentration 111
Ode à la femme de ménage 115
Ode à l’eucharistie 118
Ode au réconfort 122
Ode au brouhaha 126
Ode aux retrouvailles 129
Ode à la tapisserie de Bayeux 134
Ode à David Bowie 138
Ode au don d’organe 144
Ode à nos dirigeants religieux 146
Ode au risque 152
Ode au refus de photographier 156
Ode à Leonard Cohen 160
Ode au vestiaire 163
Ode à l’écoute 167
Ode au transgenre 175
Ode aux morts dans mon téléphone 181
Ode à la mélancolie de Wendy Rene 184
Ode à William Kentridge 194
Ode à la peur de se lier 199
Ode au néerlandais 202
Ode à l’amour silencieux 206
Ode à la négligence 210
Ode à Fatma Aydemir 218
Ode à Arvo Pärt 222
Ode aux amis âgés 229
Ode à la beauté 233
Ode au regret 236
Ode à la sexualité fluide 240
Ode à Kofi Annan 243
Ode au sous-bock 248
Ode à la vie 251
Postface 255
Crédits des illustrations 257


 


www.annycejourdhui.fr

 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

25.01 | 07:56

MAGISTRAL, DEVOS

...
06.08 | 15:40

Bonjour Anne Marie,

Quel plaisir d'écouter Pascal Quignard, que je n'ai jamais réussi à lire, je vais essayer à nouveau avec "l'Homme au trois lettres".

marc

...
13.07 | 17:23

plus de cejourdhui! horreur et damnation, poussée de fièvre; je n'avais pas vu ce dernier et me consolais dans Talents et en égrenant tes délicieuses arilles

...
29.01 | 10:27

pensées éphémères - non non non elles restent gravées dans les coeurs de + en + profondes avec le temps qui passe Rose-Marie

...
Vous aimez cette page