EPHEMERIDE

au fil des jours

"Je me lève tôt. Je ne le choisis pas. Cela m’est imposé par un désir inconscient mystérieux. C’est un bond dans le jour qui pointe.Ma mémoire en garde un souvenir agréable auquel je ne résiste pas. Le goût du café mousseux est un délice, un souhait de bienvenue qui ne me déçoit jamais. Une permanence dans l'impermanence. Je suis vivante ! J’aime la lumière que j’allume autour de mon bureau, elle est douce et chaude. J’ouvre mon ordinateur.

Chaque matin, j' envoie un courriel comprenant une image, une citation, une musique ou chanson mis en relations.  Chacun,e en fait ou pas son miel.Me voici alors prête pour un embarquement immédiat dans le jour qui, après moi se lève.Pour la joie paradoxale de la pleine présence au monde,dans l’alambic du temps, j’invente le verbe"s’ élixirer."

Demain sera un autre jour."Anny C (in Rébus, inédit)

 

 

Et cejourd'hui?

  

Photo Hisao kanno

 "Ce n'est parce qu'une chose est belle que je la désire, mais c'est parce que je la désire qu'elle est belle".

  Spinoza

 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

25.01 | 07:56

MAGISTRAL, DEVOS

...
06.08 | 15:40

Bonjour Anne Marie,

Quel plaisir d'écouter Pascal Quignard, que je n'ai jamais réussi à lire, je vais essayer à nouveau avec "l'Homme au trois lettres".

marc

...
13.07 | 17:23

plus de cejourdhui! horreur et damnation, poussée de fièvre; je n'avais pas vu ce dernier et me consolais dans Talents et en égrenant tes délicieuses arilles

...
29.01 | 10:27

pensées éphémères - non non non elles restent gravées dans les coeurs de + en + profondes avec le temps qui passe Rose-Marie

...
Vous aimez cette page