EPHEMERIDE

QUI EST QUI ENFERME ?

Maison de la Poésie - Scène littéraire - Accueil | Facebook

Au cours de l’hiver 2019, douze détenus de la Maison d’arrêt de Nanterre ont participé à un atelier de création et d’écriture qui a donné lieu à une restitution ouverte au public le 19 décembre sur la grande scène de la Maison de la Poésie-Scène littéraire, « Les couleurs de l’hiver ».
Cet atelier, mené dans une Maison d’arrêt de « courtes peines », avait pour objectif de permettre à de jeunes détenus pour lesquels écrire ne représente rien, ou pas grand-chose, de découvrir ce que ce mode d’expression avait à leur offrir. La démarche a visé, sur un temps nécessairement bref, à ouvrir à un autre imaginaire, à questionner les représentations sociales ou personnelles qui parfois enferment. Par l’écriture, il s’agissait de retrouver de nouvelles dimensions personnelles de créativité et d’imagination et d’élargir les horizons.

Une carte blanche a été donnée à Anne Mulpas et Rym Debbarh-Mounir pour réaliser une série de créations sonores autour des ateliers d’écriture menés par la Maison de la Poésie afin d'accompagner ses actions d’éducation artistique et culturelle auprès des publics les plus éloignés ou en grande exclusion.

En collaboration avec le Service Pénitentiaire d’insertion et de probation 92
Avec le soutien de la Région Ile-de-France
Fondation d’entreprise La Poste, Fondation Abbé Pierre, Fondation du Crédit Mutuel

 

ECOUTEZ...c'est fort !       https://soundcloud.com/maison-de-la-poesie/les-bruits-du-monde-episode-2-les-hommes-de-nanterre

 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

06.08 | 15:40

Bonjour Anne Marie,

Quel plaisir d'écouter Pascal Quignard, que je n'ai jamais réussi à lire, je vais essayer à nouveau avec "l'Homme au trois lettres".

marc

...
13.07 | 17:23

plus de cejourdhui! horreur et damnation, poussée de fièvre; je n'avais pas vu ce dernier et me consolais dans Talents et en égrenant tes délicieuses arilles

...
29.01 | 10:27

pensées éphémères - non non non elles restent gravées dans les coeurs de + en + profondes avec le temps qui passe Rose-Marie

...
19.05 | 17:23

Suite - … Je le trouve nettement plus fort par rapport à sa forme interrogative. Merci . marc

C'est tout..........,

...
Vous aimez cette page