EPHEMERIDE

Qui suis - je ? Joyeux !


  «Je viens je ne sais d’où,

    Je suis je ne sais qui,

    Je meurs je ne sais quand,

    Je vais je ne sais où,

   Je m’étonne d’être aussi joyeux.»

  Clément Rosset /La force majeure

   Philosophe:

"La saveur de l'existence est celle du temps qui passe et change, du non-fixe, du jamais certain, inachevé ; c'est d'ailleurs en cette mouvance que consiste la meilleure et plus sûre permanence de la vie..."  

"Il n'était ni marxiste ni sartrien – d'où la discrétion de sa notoriété –, il était beaucoup mieux, il était le penseur de lui-même. A l'exemple des philosophes antiques, il était sa propre philosophie, et l'on peut imaginer un Jardin Clément Rosset, avec du vin jaune, des conversations heureuses, des poètes et des musiciens, comme il y avait le Jardin d'Epicure ou l'Académie de Platon. A l'entrée, la devise pourrait être : "Que nul n'entre ici s'il ignore l'ivresse lucide nécessaire à l'accueil d'une réalité toujours imprévisible."  Philippe Val (Le journal du dimanche 5/04/2018)

"A une amie qui lui demandait quel rapport il entretenait avec Dieu il répondit: "aucun mais la souffrance m'en éloigne et le plaisir m'en approche"  même source

 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

29.01 | 10:27

pensées éphémères - non non non elles restent gravées dans les coeurs de + en + profondes avec le temps qui passe Rose-Marie

...
19.05 | 17:23

Suite - … Je le trouve nettement plus fort par rapport à sa forme interrogative. Merci . marc

C'est tout..........,

...
05.01 | 17:10

Bonjour Any,

J'écoute avec plaisir Léo Ferré que j'ai tardé à aimer...seul Jacques Brel me plaisait .

Comment se présente 2019 pour vous ? Utopia un an déjà

...
02.11 | 07:51

Georges Brassens et sa poésie... pourquoi pas comme thème d’un atelier d’écriture ?...
Merci Anny pour ce texte prouvant son éternité...

...
Vous aimez cette page