EPHEMERIDE

Entre deux créant le trois

ENTRE DEUX créant le TROIS.

Évidemment nous sommes entrés dans un entre-temps, nous sommes sur le fil du rasoir, nous marchons en équilibristes et masqués qui plus est !

Qu'est ce qu'on garde de l'avant corona, qu'est-ce qu'on invente maintenant ?

Allez, puisqu'on ne sait plus trop de quoi demain sera fait,
 vivons si m'en croyez, n'attendez à demain selon l'avis du poète malicieux et lucide!

Profitons de cet indécis du temps pour en faire une énergie propice à des temps meilleurs:

"Ayant envoyé à Lacan, dès sa parution en février 1977, L’écriture poétique chinoise (Cheng F., L’écriture poétique chinoise, Paris, Seuil, 1977), François Cheng reçut aussitôt de lui ce billet bleu, par pneumatique (le portable de l’époque) — il le confie à Judith Miller lors d’un entretien pour L’Âne no 48 : « Je le dis : désormais, tout langage analytique doit être poétique. »


    Non l'entre - deux
    Mais bien le Trois
    Souffle de vie
    à part entière

    Qui né du deux
    mû par l'Ouvert
    N'aura de cesse
    de voir le jour

    Temps imprévu
    gonflé de sang
    Nulle autre loi
    qu'échange-change.

    François Cheng
    "Le vide médian"

 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

06.08 | 15:40

Bonjour Anne Marie,

Quel plaisir d'écouter Pascal Quignard, que je n'ai jamais réussi à lire, je vais essayer à nouveau avec "l'Homme au trois lettres".

marc

...
13.07 | 17:23

plus de cejourdhui! horreur et damnation, poussée de fièvre; je n'avais pas vu ce dernier et me consolais dans Talents et en égrenant tes délicieuses arilles

...
29.01 | 10:27

pensées éphémères - non non non elles restent gravées dans les coeurs de + en + profondes avec le temps qui passe Rose-Marie

...
19.05 | 17:23

Suite - … Je le trouve nettement plus fort par rapport à sa forme interrogative. Merci . marc

C'est tout..........,

...
Vous aimez cette page