EPHEMERIDE

Quelques arilles
"Mes grains de grenade, billes d’agate, billes de verre, bulles de jours, bulles de nuit, perles de nacre enfilées roulent sur le fil rouge de cet an de grâce ».


Extrait P 55

"WONDERFUL,

C’était à Jérusalem, dans les ruelles pavées du cœur de la vieille ville, tortueuses et palpitantes; on y croisait l’humanité dans son étonnante variété, les boutiques y regorgeaient de tentations. Je me suis arrêtée devant l’une d’elles où le marchand pressait des jus de grenadesouvertes exposant leurs arilles rouge vif.

Wonderful,est le nom de la grenade d’Israël, car la grenade, comme l’humanité, est plurielle et porte plusieurs noms suivant les terroirs. Son enveloppe charnue passant du vert au rouge orangé à maturité, protège des grains rouge vif, des arilles comestibles aux bienfaits médicaux bien connus pour le cœur en particulier. Le jus savoureux est pressé avec la peau. Ce fut un régal pour la vue, le goûtet l’esprit : dans la Bible la grenade fait partie des sept fruits fondamentaux, dans le Coran elle est considérée comme un des fruits du paradis, elle est symbole de déesses dans l’antiquité, en Chine, signe de fertilité, en franc- maçonnerie, symbolique de la difficulté d’y entrer et de la cohésion des membres, en bref la grenade – fruit est fascinante si bien que le mot a pris d’autres acceptions : elle a donné son nom à la pierre semi – précieuse du grenat, à une belle ville espagnole ; les peintres l’ont représentée, les poètes louée. Une chanteuse française vient de la porter sur son sein avec talent... Sa forme est reprise en héraldique et en architecture mais aussi en armement où elle devient arme de jet explosive qui détonne au rejet de la goupille et explose après quelques secondes. 

J’étais en Israël et buvais un divin jus de grenade mais tout près, la grenade faisait peur.

Est-ce pour cela que je m’en souviens ?

La grenade porte en son sein

Des grains craquants et doux 

Comme des larmes

Si l’arme dégoupillée trahit son nom

Et de la bouche au cœur

Tremble

Quand la main sur la cuiller ose 

Tuer la promesse du fruit.

Il y a, au cœur du cœur, un grain de grenade secret, indéfinissable et velouté, un grain d’ancrage qui bat très bas, comme un enfant lové en son sein et nous porte plus loin que nos forces ne peuvent le concevoir. C’est un grain mystérieux qui respire dans le nid de l’âme et murmure àl’oreille intime des paroles secrètes et parfaitement partagées. Ce grain – poésie s’il a un nom, ne peut se nourrir que de lumière, de beau, de bon et de vrai mais dans l’ombre risque l’asphyxie. 

Est-ce le grain de sénevé des évangiles loué dans le seul poème de Maître Eckhart ? :

« (...) C’Est ici et c’Est là 

C’Est loin et c’Est bien

C’Est profond et c’Est haut 

Et si c’Est donc ainsi

Ce n’Est ni ça ni ci (...) 

C’Est lumière et clarté 

C'Est aussi la ténèbre."

AMCarrère (Fil rouge aux grains de grenade/Edilvre ed. Avril 2020)

https://www.edilivre.com/fil-rouge-aux-grains-de-grenade-anne-marie-carrere.html/

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

29.01 | 10:27

pensées éphémères - non non non elles restent gravées dans les coeurs de + en + profondes avec le temps qui passe Rose-Marie

...
19.05 | 17:23

Suite - … Je le trouve nettement plus fort par rapport à sa forme interrogative. Merci . marc

C'est tout..........,

...
05.01 | 17:10

Bonjour Any,

J'écoute avec plaisir Léo Ferré que j'ai tardé à aimer...seul Jacques Brel me plaisait .

Comment se présente 2019 pour vous ? Utopia un an déjà

...
02.11 | 07:51

Georges Brassens et sa poésie... pourquoi pas comme thème d’un atelier d’écriture ?...
Merci Anny pour ce texte prouvant son éternité...

...
Vous aimez cette page