EPHEMERIDE

A B C DURE



Un balafré de mauvais Augure

au regard dur et sans Bavure

dans un salon de basse Couture

croise une fée toute en Dorures.

Il veut lui mordre l’Encolure

mais de sa baguette sur la Figure,

elle lui guérit toute la Griffure.


L’affreux surpris se gratte la Hure,

ouvre la bouche pour une Injure,

prend un Silence dans les Jointures,

reste groggy, braie comme un Kur.


Elle en profite, le Ligature,

l’asperge de poudre et lui Murmure :

Voici venir dans tes Nervures

le philtre d’Amour, le vide Obscur

qui fait de toi un ange Pur !


Ses cornes tombent sans rime en -Qur,

ses ailes poussent sur sa Reliure,

nettoient son âme de sa Souillure,

laissant vibrer sa Tessiture.


Et l’ange naît, sans trace d’Usure !


La jolie fée lisse sa Voilure

puis sort du coffre de sa Wouature

un stylet de Xylogravure

et pour nous dire : A la revo-Yure,

décore le ciel de mille Zébrures...


OLIVIER JOUSSET

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

06.08 | 15:40

Bonjour Anne Marie,

Quel plaisir d'écouter Pascal Quignard, que je n'ai jamais réussi à lire, je vais essayer à nouveau avec "l'Homme au trois lettres".

marc

...
13.07 | 17:23

plus de cejourdhui! horreur et damnation, poussée de fièvre; je n'avais pas vu ce dernier et me consolais dans Talents et en égrenant tes délicieuses arilles

...
29.01 | 10:27

pensées éphémères - non non non elles restent gravées dans les coeurs de + en + profondes avec le temps qui passe Rose-Marie

...
19.05 | 17:23

Suite - … Je le trouve nettement plus fort par rapport à sa forme interrogative. Merci . marc

C'est tout..........,

...
Vous aimez cette page