EPHEMERIDE

A la pêche aux poèmes

Voici trois tridents de Jacques Roubaud.

Ce ne sont pas des haïkus mais ...des tridents...


Un trident — forme inventée par Jacques Roubaud — est un poème très bref, composé de trois vers. Chaque trident se compose de treize syllabes : cinq pour le premier vers, trois pour le deuxième, cinq pour le troisième. Le deuxième vers est toujours précédé du signe ⊗, conçu comme pivot du poème. C’est une forme mémorisable, et qui se fait geste quotidien : poèmes de notation, de sensation, de réflexion, de souvenir. Poème de la réduction extrême — encore plus court qu’un haïku — le trident est progressivement devenu la forme privilégiée de la poésie de Jacques Roubaud, constituant dans le temps un immense corpus.

 


 1/    les journées


         les journées distillent
⊗ le venin
     du renoncement

 


  2/     W.F. Bach

            "lamentabile »
⊗  et cette flute
            qui me tord le cœur.

 


3/ pluie au jardin du temple, Kyôto

            épilés d'aiguilles
⊗  les pins du
            temple se secouent

 

 

Auteur : Jacques Roubaud

Paru le 2 décembre 2019

Éditeur : Editions Nous

Genre de la parution : Recueil

Tridents
 
 
 
 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

06.08 | 15:40

Bonjour Anne Marie,

Quel plaisir d'écouter Pascal Quignard, que je n'ai jamais réussi à lire, je vais essayer à nouveau avec "l'Homme au trois lettres".

marc

...
13.07 | 17:23

plus de cejourdhui! horreur et damnation, poussée de fièvre; je n'avais pas vu ce dernier et me consolais dans Talents et en égrenant tes délicieuses arilles

...
29.01 | 10:27

pensées éphémères - non non non elles restent gravées dans les coeurs de + en + profondes avec le temps qui passe Rose-Marie

...
19.05 | 17:23

Suite - … Je le trouve nettement plus fort par rapport à sa forme interrogative. Merci . marc

C'est tout..........,

...
Vous aimez cette page