EPHEMERIDE

Coeur à l’ouvrage avec un poète breton


DU TEMPS POUR L'AMOUR

Si le fil du chant te paraît soudain plus difficile à saisir
Ce n'est pas qu'il se soit tu
Mais c'est plutôt qu'il cherche ton silence 

S'il se fait plus ténu
C'est pour mieux sentir ta poitrine grande ouverte 
Ton souffle se mêler aux racines du vent

Tout ce temps perdu à battre les lisières
Remuer les broussailles 
Sans envol ni gibier
Est du temps pour l'amour 

Il reste tant de bleu aux vitraux de ta vie
Tant d'éclats dispersés 
Quand tout n'est que grisaille
Tant d'enfances à sertir

Tu restes le gardien des lignes que ton frère
Jadis en dérivant 
Jetait comme un vaurien 
Dans les eaux du soleil

Jusqu'au bout toi aussi
Ramène des fragments du feu de ton poème
Même quand la nuit dure 
Quand toute voie mène au désert 

Quarante jours quarante années n'auront pas raison
De ce goût inné pour la lumière qui te fait encore désirer 
Même perdu et dérouté
Ce matin de printemps

Ces noces accomplies 
Ce feu roulant la pierre 
La branche d'amandier 
Et ce jardin en fleurs.

 


Jean Lavoué, La Chesnaie, le 7 mars 2020

www.lenfancedesarbres.com

 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

06.08 | 15:40

Bonjour Anne Marie,

Quel plaisir d'écouter Pascal Quignard, que je n'ai jamais réussi à lire, je vais essayer à nouveau avec "l'Homme au trois lettres".

marc

...
13.07 | 17:23

plus de cejourdhui! horreur et damnation, poussée de fièvre; je n'avais pas vu ce dernier et me consolais dans Talents et en égrenant tes délicieuses arilles

...
29.01 | 10:27

pensées éphémères - non non non elles restent gravées dans les coeurs de + en + profondes avec le temps qui passe Rose-Marie

...
19.05 | 17:23

Suite - … Je le trouve nettement plus fort par rapport à sa forme interrogative. Merci . marc

C'est tout..........,

...
Vous aimez cette page