EPHEMERIDE

Nous aussi nous avons vécu

r:

« Ce n’est pas une autobiographie. C’est ma vie réenchantée, rapiécée, réparée, dédommagée par le rêve, l’amour, le rire.

J’ai écrit sans reculer. Sur mon enfance. Elle devait être mûre.
Et tout le monde m’a rendu visite. Tous les fantômes.

Tous, tels qu’ils étaient avant. En mieux comme en pire. Plus   fous,  plus drôles, plus terribles, plus perdus, plus cruels. Ceux qui  m’ont  sauvé et ceux qui ne m’ont pas sauvé… Mon père et sa mort. Mon   grand-père et son amour. Mon oncle et son psychiatre. Ma mère et sa   collection de cactus. Sans compter le cheptel de camés et d’emmerdes   avec les flics.
Ce livre, c’est moi, gamin, dans une barque sur  l’océan. J’avais un  grand sourire, les dents de travers, et pas les  moyens d’avoir un  appareil.
J’ai été un enfant heureux dans une enfance malheureuse.
Il a fallu attendre quarante ans avant de m’autoriser à écrire 
à me revivre, avant de pouvoir gueuler : Moi aussi j’ai vécu. »

 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

29.01 | 10:27

pensées éphémères - non non non elles restent gravées dans les coeurs de + en + profondes avec le temps qui passe Rose-Marie

...
19.05 | 17:23

Suite - … Je le trouve nettement plus fort par rapport à sa forme interrogative. Merci . marc

C'est tout..........,

...
05.01 | 17:10

Bonjour Any,

J'écoute avec plaisir Léo Ferré que j'ai tardé à aimer...seul Jacques Brel me plaisait .

Comment se présente 2019 pour vous ? Utopia un an déjà

...
02.11 | 07:51

Georges Brassens et sa poésie... pourquoi pas comme thème d’un atelier d’écriture ?...
Merci Anny pour ce texte prouvant son éternité...

...
Vous aimez cette page