EPHEMERIDE

ressasser un palindrome ubuesque

 
"Les anagrammes existent depuis l'Antiquité, nos ancêtres s'amusaient déjà à mélanger les lettres d'un même mot pour en former un autre, et plus tard, le poète Paul Verlaine, dans "Les poètes maudits" forme un anagramme avec son nom en se faisant appeler : Pauvre Lillian !
 
Les palindromes ( étymologiquement, en grec ancien cela veut dire : marche arrière) sont des phrases qui peuvent se lire dans les deux sens, c'est à dire de gauche à droite mais aussi  de droite à gauche, tout en gardant la même signification; un exemple très connu a été fait avec le nom du fabuliste grec Esope, et cela donne :
"Esope reste ici et se repose"
Si on prend la phrase à l'envers, on lit la même chose."
 

Vous connaissez déjà... et...et vient de sortir pas mal...Cet exercice de style totalement oulipien est évidemment savoureux : sorcellerie évocatoire, chaque palindrome fait jaillir un sens dont l’auteur s’amuse, car il ne s’agit pas juste d’une anthologie, mais aussi d’une réflexion sur l’objet même. Et on ne peut qu’être admiratif de l’habileté qu’il y a à produire ces énoncés en miroir, et qu’ils aient du sens. L’ouvrir, lire un ou deux palindromes, et se laisser emporter… 

ex...à propos de Duras, « et sa vision à Hanoï, si vaste » et de Proust: « À  Rome, mère se remémora »…

Jacques Perry-Salkow, pianiste et compositeur, se passionne pour les littératures à contraintes, publie dans la revue oulipienne

« Formules », compose des acrostiches pour les parfums Gaultier/ Le monde est renversant, le sens est réversible.

 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

29.01 | 10:27

pensées éphémères - non non non elles restent gravées dans les coeurs de + en + profondes avec le temps qui passe Rose-Marie

...
19.05 | 17:23

Suite - … Je le trouve nettement plus fort par rapport à sa forme interrogative. Merci . marc

C'est tout..........,

...
05.01 | 17:10

Bonjour Any,

J'écoute avec plaisir Léo Ferré que j'ai tardé à aimer...seul Jacques Brel me plaisait .

Comment se présente 2019 pour vous ? Utopia un an déjà

...
02.11 | 07:51

Georges Brassens et sa poésie... pourquoi pas comme thème d’un atelier d’écriture ?...
Merci Anny pour ce texte prouvant son éternité...

...
Vous aimez cette page