EPHEMERIDE

Les ponts sens dessus dessous!

Lire cejourd'hui

Ne plus lire cejourd'hui

Relire cejourd'hui

Anny C.

 

Et aujourd'hui?

Guillaume et Marie


   Marie Laurencin et Guillaume Apollinaire se rencontrent en 1907. Elle est artiste peintre. Il est poète. C'est le coup de foudre. Leur liaison sera tourmentée, orageuse, passionnée. Ils se séparent en 1912.
   Après cette douloureuse rupture, Apollinaire écrira un de ses plus beaux poèmesLe pont Mirabeau.

 

 

Marie Laurencin (1885-1956) - Groupe d'artistes - 1908 - Apollinaire et ses amis

 musée de Baltimore

De gauche à droite : Picasso, Marie Laurencin, Apollinaire, Fernande Olivier

 

Sous le pont Mirabeau coule la Seine
            Et nos amours
       Faut-il qu'il m'en souvienne
La joie venait toujours après la peine
 
     Vienne la nuit sonne l'heure
     Les jours s'en vont je demeure
 
Les mains dans les mains restons face à face
            Tandis que sous
       Le pont de nos bras passe
Des éternels regards l'onde si lasse
 
     Vienne la nuit sonne l'heure
     Les jours s'en vont je demeure
 
L'amour s'en va comme cette eau courante
            L'amour s'en va
       Comme la vie est lente
Et comme l'Espérance est violente
 
     Vienne la nuit sonne l'heure
     Les jours s'en vont je demeure
 
Passent les jours et passent les semaines
            Ni temps passé 
       Ni les amours reviennent
Sous le pont Mirabeau coule la Seine
 
     Vienne la nuit sonne l'heure
     Les jours s'en vont je demeure 

  

Guillaume Apollinaire (1880 - 1918)

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

29.01 | 10:27

pensées éphémères - non non non elles restent gravées dans les coeurs de + en + profondes avec le temps qui passe Rose-Marie

...
19.05 | 17:23

Suite - … Je le trouve nettement plus fort par rapport à sa forme interrogative. Merci . marc

C'est tout..........,

...
05.01 | 17:10

Bonjour Any,

J'écoute avec plaisir Léo Ferré que j'ai tardé à aimer...seul Jacques Brel me plaisait .

Comment se présente 2019 pour vous ? Utopia un an déjà

...
02.11 | 07:51

Georges Brassens et sa poésie... pourquoi pas comme thème d’un atelier d’écriture ?...
Merci Anny pour ce texte prouvant son éternité...

...
Vous aimez cette page