EPHEMERIDE

Accomplir

Mais qu'est-ce au fond qu'imaginer?

 

"Imaginer n'est rien d'autre que de poursuivre l'esquisse des choses jusqu'à son accomplissement, à force de les considérer avec calme à travers les cinq sens.

Ce n'est pas une fuite du réel mais au contraire la pénétration, la pleine immersion dans le réel (...) L'imagination n'est pas affaire de poètes seulement mais 

d'hommes qui font de chaque action une poésie, c'est à dire une chose accomplie"

 

   Alesandro Davinia in "L'art d'être fragile" au Puf , traduit de l'italien.

Alessandro d' Avenia est un écrivain, enseignant et scénariste italien né le 2 mai 1977. Il a écrit Blanche comme le lait, rouge comme le sang. Il a aussi été scénariste du film Bianca come il latte, rossa come il sangue.

 Dans "L'art d'être fragile" il remercie Giacomo Leopardi, le plus grand poète italien après Dante, de lui avoir sauvé la vie.

 

Giacomo Leopardi

L'infini

 

=

Toujours elle me fut chère cette colline solitaire

et cette haie qui dérobe au regard

tant de pans de l’extrême horizon.

 

 Mais demeurant assis et contemplant,

au-delà d’elle, dans ma pensée j’invente

des espaces illimités, des silences surhumains

 

et une quiétude profonde ; où peu s’en faut

que le cœur ne s’épouvante.

Et comme j’entends le vent

bruire dans ces feuillages, je vais comparant

ce silence infini à cette voix : en moi reviennent l’éternel,

 

et les saisons mortes et la présente

qui vit, et sa sonorité. Ainsi,

dans cette immensité, se noie ma pensée :

et le naufrage m’est doux dans cette mer.

 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

06.08 | 15:40

Bonjour Anne Marie,

Quel plaisir d'écouter Pascal Quignard, que je n'ai jamais réussi à lire, je vais essayer à nouveau avec "l'Homme au trois lettres".

marc

...
13.07 | 17:23

plus de cejourdhui! horreur et damnation, poussée de fièvre; je n'avais pas vu ce dernier et me consolais dans Talents et en égrenant tes délicieuses arilles

...
29.01 | 10:27

pensées éphémères - non non non elles restent gravées dans les coeurs de + en + profondes avec le temps qui passe Rose-Marie

...
19.05 | 17:23

Suite - … Je le trouve nettement plus fort par rapport à sa forme interrogative. Merci . marc

C'est tout..........,

...
Vous aimez cette page