EPHEMERIDE

Un biographe pour 2 poètes

Frédérik Pajak a donc obtenu le Goncourt de la biographie pour MANIFESTE INCERTAIN 7 où il célèbre la poésie de deux immenses poétes:

EMILY DICKINSON et MARINA TSVETAÏEVA que j'ai parfois citées dans les cejourd'hui.

Quel point commun entre une américaine du XIXe siècle et une Russe de la première partie du XXe siècle ? Elles ont toutes les deux écrit une oeuvre littéraire qui transcenda les convenances et les procédés du genre poétique, pour imposer un art nouveau.

Pour situer Fréderic Pajak:

Dans son texte, émaillé de dessins, Pajak exprime toute l'admiration qu'il porte à cette "poésie femelle". Dickinson et Tsvetaieva, écrit-il, ont été capables de faire "des émotions ensevelies" une "délicate machine de guerre". Depuis 2012, Pajak publie chaque année un volume de son Manifeste incertain, où se conjuguent biographie, autobiographie, essai, poésie et dessin. Dans ses précédents Manifestes, Pajak a exploré notamment les vies de Vincent Van Gogh, Arthur de Gobineau, Walter Benjamin, Ezra Pound ou encore André Breton Au total, neuf volumes sont prévus.

"Emilie Dickinson n’a pas de relations avec les gens, uniquement avec le langage.' F P.

Où les oiseaux ont tout pouvoir d'aller

Et les abeilles jouent sans honte.

L'étranger avant de frapper

Doit essuyer ses larmes.

ED.

"Ce que j’ai aimé dans ce grand voyage en Russie, c’est la poésie et la peinture : c’est une peinture de l’âme." FP.

De mes vers écrits si tôt
Que je ne me savais pas poète
Jaillit comme l’eau des fontaines,
Comme le feu des fusées

MT.

Si vous voulez écouter F.Pajak , c'est passionnant :

https://www.franceculture.fr/emissions/par-les-temps-qui-courent/frederic-pajak

 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

19.05 | 17:23

Suite - … Je le trouve nettement plus fort par rapport à sa forme interrogative. Merci . marc

C'est tout..........,

...
05.01 | 17:10

Bonjour Any,

J'écoute avec plaisir Léo Ferré que j'ai tardé à aimer...seul Jacques Brel me plaisait .

Comment se présente 2019 pour vous ? Utopia un an déjà

...
02.11 | 07:51

Georges Brassens et sa poésie... pourquoi pas comme thème d’un atelier d’écriture ?...
Merci Anny pour ce texte prouvant son éternité...

...
15.10 | 08:05

Merci Marc pour cette pépite sauvée au temps.

...
Vous aimez cette page