EPHEMERIDE

Arcimboldesque
Marie-Claire Bancquart


L'autoportrait que je préférerais, ce serait un portrait à la manière d'Arcimboldo, où figureraient le chat, la pomme, le merle , un plan de Paris, des ruines romaines, quelques photographies aimées, un très grand châtaignier, un disque réunissant bien des musiques, une tomate, un livre fait de pages prises à plusieurs livres, ....des choses réputées humbles mêlées aux chefs-d'oeuvre , et tout cela formant une interrogation sur le destin, essayant de se faire une place dans le cosmos. J'essaie depuis longtemps de le faire, ce portrait, que j'écrive des poèmes, des romans, ou des études sur la littérature . Il est toujours en route. Je vois bien qu'il y faut en outre quelques touches d'état -civil . Née en 1932. Longue et dure maladie, séparations, et la guerre :mon enfance et ma première jeunesse ne m'ont pas aimée. Je le leur rends bien. Mais elles m'ont servi de révulsif. Études de lettres; Normale Supérieure; enseignement dans diverses universités. Je suis actuellement professeur émérite à la Sorbonne. Depuis un demi-siècle, la vie ne va pas sans mon mari Alain, compositeur de musique. Des livres et articles sur Paris et les écrivains, sur la période littéraire 1880-1914, sur la poésie contemporaine. Et les romans , les poèmes : voir liste jointe. Écrire, ce n'est pas seulement chercher un art de vivre, mais aussi se livrer à un long travail sur la langue ( justesse, brièveté, silences, intensité), qui à son tour retentit sur la vie. J'aime la poésie, parce qu'elle est spécialement cette " langue dans la langue", dont nous avons grand besoin contre la langue de bois. La mienne se fonde sur le corps, les choses, les espaces, les violences, les énigmes noires ou belles qui nous entourent."

Résultat de recherche d'images pour "arcimboldo"

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

06.08 | 15:40

Bonjour Anne Marie,

Quel plaisir d'écouter Pascal Quignard, que je n'ai jamais réussi à lire, je vais essayer à nouveau avec "l'Homme au trois lettres".

marc

...
13.07 | 17:23

plus de cejourdhui! horreur et damnation, poussée de fièvre; je n'avais pas vu ce dernier et me consolais dans Talents et en égrenant tes délicieuses arilles

...
29.01 | 10:27

pensées éphémères - non non non elles restent gravées dans les coeurs de + en + profondes avec le temps qui passe Rose-Marie

...
19.05 | 17:23

Suite - … Je le trouve nettement plus fort par rapport à sa forme interrogative. Merci . marc

C'est tout..........,

...
Vous aimez cette page