EPHEMERIDE

Une voix qui dit le destin des souvenirs

 

                    Il y a



 

Héros ombres

Sourires décombres

Je portais ruisselantes les larmes des fantômes

Arrachais innocente les entrailles des hommes

Du sang sur les façades

Les cris les coups les cauchemars nomades

Nos mémoires fermées

Et ces questions posées


         Qui est invité

A naître à partir à arriver?

Qui peut se permettre d'oublier?

Qui porte une école dans le creux de ses songes?

Qui sèmera avec nous les semences fécondes?


Dans le creux des demeures nous dirons les destins des souvenirs


les mythes fabriqués

les actes escamotés

les racines de nos vies

les lumières les oublis


Nous diront leurs visages juste derrière les nôtres

Nous diront mille passages et mille nouvelles portes.


Anaïs Lafite

inédit.

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

06.08 | 15:40

Bonjour Anne Marie,

Quel plaisir d'écouter Pascal Quignard, que je n'ai jamais réussi à lire, je vais essayer à nouveau avec "l'Homme au trois lettres".

marc

...
13.07 | 17:23

plus de cejourdhui! horreur et damnation, poussée de fièvre; je n'avais pas vu ce dernier et me consolais dans Talents et en égrenant tes délicieuses arilles

...
29.01 | 10:27

pensées éphémères - non non non elles restent gravées dans les coeurs de + en + profondes avec le temps qui passe Rose-Marie

...
19.05 | 17:23

Suite - … Je le trouve nettement plus fort par rapport à sa forme interrogative. Merci . marc

C'est tout..........,

...
Vous aimez cette page