EPHEMERIDE

PATTI SMITH

Elle aime  PARIS, RIMBAUD, CAMUS,DURAS, MODIANO et... SETE,

PATTI SMITH est une copine !


"Il ne faut pas forcément écouter le son des voix, mais la façon dont les mots qu’on écrit vont envahir le silence. " PATTI SMITH(France culture)

C’est une histoire d’obsession qui anime Patti Smith, d’obsession créatrice, que l’on retrouve sous différentes formes dans cet ouvrage très personnel. De passage à Paris, l’artiste observe tout et absorbe tout. À la manière d’un journal intime, elle retranscrit ses impressions qui viendront nourrir «Dévotion», la nouvelle qui compose le cœur du livre et lui donne son titre, conte poétique et glaçant qui revisite le Faust de Goethe au féminin.Gallimard"Écrire serait se rendre disponible à ces rencontres, à ces relations, et les suivre, en parcourir les lignes, les possibilités. Écrire serait créer ces relations, même lorsqu’elles sont dues au hasard. Cette création, cette disponibilité à l’inconnu, à la rencontre, est aussi un programme de vie, un mode de vie : une sorte de « nomadisme », la logique du rêve appliquée à l’existence entière." Diacritik

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

06.08 | 15:40

Bonjour Anne Marie,

Quel plaisir d'écouter Pascal Quignard, que je n'ai jamais réussi à lire, je vais essayer à nouveau avec "l'Homme au trois lettres".

marc

...
13.07 | 17:23

plus de cejourdhui! horreur et damnation, poussée de fièvre; je n'avais pas vu ce dernier et me consolais dans Talents et en égrenant tes délicieuses arilles

...
29.01 | 10:27

pensées éphémères - non non non elles restent gravées dans les coeurs de + en + profondes avec le temps qui passe Rose-Marie

...
19.05 | 17:23

Suite - … Je le trouve nettement plus fort par rapport à sa forme interrogative. Merci . marc

C'est tout..........,

...
Vous aimez cette page