EPHEMERIDE

En peignoir...

Reza--Dans-la-luge-d-Arthur-Schopenhauer.jpg"La robe de chambre est une folie, quiconque se met en robe de chambre est aspiré vers le néant, c’est comme ça, la robe de chambre est mauvaise, et peu importe sa forme, son tissu, sa couleur, (…) à moins d’être Roger Moore dans Simon Templar, la robe de chambre conduit droit à la catastrophe."

Résultat de recherche d'images pour "yasmina reza"  https://youtu.be/cuM1SWFFjeI

"Jouée dans le monde entier, l’oeuvre de Yasmina Reza ne cesse de séduire le public du théâtre et les amoureux de la littérature. Depuis sa première pièce en 1987, Conversations après un enterrement, qui connut un succès immédiat,ou bien ART, elle peaufine un style très singulier qui n’a d’autre but que de pourfendre, sur un mode aussi espiègle que lucide, la douleur et l’ennui, les deux meilleurs ennemis du bonheur humain que décrivait le philosophe allemand Schopenhauer dans Aphorismes sur la sagesse dans la vie.
 La Luge de Schopenhauer est une nouvelle preuve de cet acharnement. Ici, Ariel Chipman est un universitaire qui a enseigné toute sa vie Spinoza, donc une vision optimiste de l’existence. Mais sa vie ordinaire a fini par le convaincre de la vanité de cette vision. Le voici donc entraîné « dans la luge de Schopenhauer » qui avait lui une vision pessimiste de notre humanité. Un texte brillant de Yasmina Reza, servi par un quatuor de comédiens exceptionnels : Yasmina Reza elle-même, dans le rôle de Nadine Chipman, qui raconte à son ami Serge Othon Weil (Jérôme Deschamps) le triste état de son mari, Ariel Chipman (André Marcon) dont le sort est placé entre les mains d’une psychiatre (Christèle Tual, magnifique Frosine ce printemps dans L’Avare, de Molière, mis en scène par Ludovic Lagarde à L’Odéon-Théâtre de l’Europe)."


Affiche de l'exposition "Home sweet home" au Musée de la Chemiserie d'Argenton-sur-Creuse

 © Musée de la Chemiserie et de l'élégance masculine

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

02.11 | 07:51

Georges Brassens et sa poésie... pourquoi pas comme thème d’un atelier d’écriture ?...
Merci Anny pour ce texte prouvant son éternité...

...
15.10 | 08:05

Merci Marc pour cette pépite sauvée au temps.

...
14.10 | 10:21

Bonjour Any,

Une nouvelle pépite, que vous connaissez peut être - "Lettre d'une inconnue" - de Stefan Zwieg....

Bon dimanche ,

marc

...
25.09 | 17:16

Merci CHristine fidèle amie

...
Vous aimez cette page