EPHEMERIDE

Passer sa mort en vacances...
Résultat de recherche d'images pour "brassens"


(...)
Cette tombe en sandwich, entre le ciel et l'eau, 
Ne donnera pas une ombre triste au tableau, 
Mais un charme indéfinissable. 
Les baigneuses s'en serviront de paravent 
Pour changer de tenue, et les petits enfants 
Diront : "Chouette ! un château de sable !" 
Est-ce trop demander... ! Sur mon petit lopin, 
Plantez, je vous en prie, une espèce de pin, 
Pin parasol, de préférence, 
Qui saura prémunir contre l'insolation 
Les bons amis venus fair' sur ma concession 
D'affectueuses révérences. 
Tantôt venant d'Espagne et tantôt d'Italie, 
Tous chargés de parfums, de musiques jolies, 
Le mistral et la tramontane 
Sur mon dernier sommeil verseront les échos, 
De villanelle un jour, un jour de fandango, 
De tarentelle, de sardane... 
Et quand, prenant ma butte en guise d'oreiller, 
Une ondine viendra gentiment sommeiller 
Avec moins que rien de costume, 
J'en demande pardon par avance à Jésus, 
Si l'ombre de ma croix s'y couche un peu dessus 
Pour un petit bonheur posthume. 
Pauvres rois, pharaons ! Pauvre Napoléon ! 
Pauvres grands disparus gisant au Panthéon ! 
Pauvres cendres de conséquence ! 
Vous envierez un peu l'éternel estivant, 
Qui fait du pédalo sur la vague en rêvant, 
Qui passe sa mort en vacances.

G.BRASSENS

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...

Nina | Réponse 02.11.2018 07.51

Georges Brassens et sa poésie... pourquoi pas comme thème d’un atelier d’écriture ?...
Merci Anny pour ce texte prouvant son éternité...

Voir tous les commentaires

Commentaires

06.08 | 15:40

Bonjour Anne Marie,

Quel plaisir d'écouter Pascal Quignard, que je n'ai jamais réussi à lire, je vais essayer à nouveau avec "l'Homme au trois lettres".

marc

...
13.07 | 17:23

plus de cejourdhui! horreur et damnation, poussée de fièvre; je n'avais pas vu ce dernier et me consolais dans Talents et en égrenant tes délicieuses arilles

...
29.01 | 10:27

pensées éphémères - non non non elles restent gravées dans les coeurs de + en + profondes avec le temps qui passe Rose-Marie

...
19.05 | 17:23

Suite - … Je le trouve nettement plus fort par rapport à sa forme interrogative. Merci . marc

C'est tout..........,

...
Vous aimez cette page