EPHEMERIDE

je suis allée voir le poète...

 Anna Akhmatova



                      A Alexandre Blok

 

Je suis allée voir le poète.

A midi pile. Dimanche.

Pas de bruit dans la vaste chambre,

Aux fenêtres, le gel.

 

Un soleil cramoisi se dégage

Des floches de fumée grise...

Sur moi, mon hôte taciturne

Pose un regard si clair !

 

Des yeux pareils, pour sûr, se gravent

Dans toutes les mémoires ;

Pour moi, prudente, je préfère

N'y pas plonger les miens.

 

Je me rappelle nos paroles,

Midi, la brume, ce dimanche,

Dans la haute maison grise

A l'embouchure de la Néva.


Janvier 1914


 Anna Akhmatova, in Le Rosaire, 1914,

L'églantier Fleurit

traduction Marion Graf et José-Flore Tappy, & texte russe.

Avant-propos de Pierre Oster,

éditions La Dogana, 2010, p.51.

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

19.05 | 17:23

Suite - … Je le trouve nettement plus fort par rapport à sa forme interrogative. Merci . marc

C'est tout..........,

...
05.01 | 17:10

Bonjour Any,

J'écoute avec plaisir Léo Ferré que j'ai tardé à aimer...seul Jacques Brel me plaisait .

Comment se présente 2019 pour vous ? Utopia un an déjà

...
02.11 | 07:51

Georges Brassens et sa poésie... pourquoi pas comme thème d’un atelier d’écriture ?...
Merci Anny pour ce texte prouvant son éternité...

...
15.10 | 08:05

Merci Marc pour cette pépite sauvée au temps.

...
Vous aimez cette page