EPHEMERIDE

Rien de trop

 Le précepte le plus célèbre de Delphes est "connais-toi toi-même".
Le second précepte gravé au fronton de ce temple est Μηδὲν ἄγαν "rien de trop". Les Anciens le connaissaient mais aujourd'hui, les gens ne retiennent que le premier. Normal, le "toujours plus" ayant effacé le "rien de trop" des Grecs. Or,les deux sont complémentaires du point de vue du sens. Les deux préceptes sont des paroles que le dieu Apollon (auquel est dédié le temple) adresse aux mortels : "connais-toi toi-même" veut d'abord dire "souviens-toi que tu es un mortel et que tu dois être digne de te présenter devant moi" (et donc sois digne et juste).

Le second précepte, "rien de trop", ne complète pas le premier dans l'idée de dire "ne te connais pas trop" mais veut dire : souviens-toi qu'il est vain pour toi de vouloir trop posséder et désirer puisque à tout moment je peux t'ôter la vie avec tous tes biens et tes désirs. Alors, sois sobre et dispose-toi à mourir sagement à tout moment. "

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

06.08 | 15:40

Bonjour Anne Marie,

Quel plaisir d'écouter Pascal Quignard, que je n'ai jamais réussi à lire, je vais essayer à nouveau avec "l'Homme au trois lettres".

marc

...
13.07 | 17:23

plus de cejourdhui! horreur et damnation, poussée de fièvre; je n'avais pas vu ce dernier et me consolais dans Talents et en égrenant tes délicieuses arilles

...
29.01 | 10:27

pensées éphémères - non non non elles restent gravées dans les coeurs de + en + profondes avec le temps qui passe Rose-Marie

...
19.05 | 17:23

Suite - … Je le trouve nettement plus fort par rapport à sa forme interrogative. Merci . marc

C'est tout..........,

...
Vous aimez cette page