EPHEMERIDE

La poésie...

"Quelle place prend le livre dans la publication de poèmes ?

L’édition d’une anthologie invite à poser la question. La parution d’un livre prend dans l’œuvre d’un poète un sens différent de ce qu’il en est pour un romancier. A la différence du romancier, le poète n’intègre pas dans son projet la réalisation d’un livre, il écrit dans l’ivresse (dans l’apostrophe et l’écart), l’effusion de l’énergie poétique. Le poète ne gère pas, il exagère. Il compose un recueil ? Ce volume se défera et recomposera sans cesse. Il est donc dans la nature même du déploiement de l’œuvre poétique de procéder à une anthologie.
Les romanciers se relisent-ils ? Les poètes, oui, je crois. Ils se relisent, se « rectifient », ils réajustent la cible et l’arc. Ils ajoutent (font suivre de) ou retirent. Se relisant ils perçoivent la trame.
C’est rétrospectivement et en avançant que l’on reconnaît la trame de ce qui s’est dit là, de poème en poème, de volume en volume, de ce qui s’y est inscrit non sous l’effet du volontarisme mais visant une cible qui se consume (la poésie).

CLAUDE MI?I7RE

essayiste et poète

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

06.08 | 15:40

Bonjour Anne Marie,

Quel plaisir d'écouter Pascal Quignard, que je n'ai jamais réussi à lire, je vais essayer à nouveau avec "l'Homme au trois lettres".

marc

...
13.07 | 17:23

plus de cejourdhui! horreur et damnation, poussée de fièvre; je n'avais pas vu ce dernier et me consolais dans Talents et en égrenant tes délicieuses arilles

...
29.01 | 10:27

pensées éphémères - non non non elles restent gravées dans les coeurs de + en + profondes avec le temps qui passe Rose-Marie

...
19.05 | 17:23

Suite - … Je le trouve nettement plus fort par rapport à sa forme interrogative. Merci . marc

C'est tout..........,

...
Vous aimez cette page