EPHEMERIDE

Dans le vent

 Voici une méditation un peu optimiste qui m'a bien plu:

"Si le symbole de la corde à linge me parle autant, c’est parce que j’ai pris beaucoup de temps à accepter que la vie puisse travailler pour moi. Pendant si longtemps, j’étais convaincue que je devais participer activement à trouver toutes les réponses et toutes les solutions. (Par «participer activement», je veux surtout dire «me stresser», bien sûr… Car se faire du souci est la seule façon qu’on a de participer, une fois qu’on a fait tout ce qu’il y a à faire, n’est-ce pas?) Je n’étendais à peu près rien sur ma corde à linge, si vous voulez… Je laissais mes draps mouillés en petits tapons sur le plancher, et je soufflais dessus de toutes mes forces pour les sécher.

Une des plus grandes choses que j’ai apprises, et que je continue d’apprendre, a été d’accrocher mes soucis, mes projets, mes questions sur la corde à linge… de prendre le temps de les étendre, de les détendre, afin de permettre à la magie de la nature d’opérer. Évidemment, si on laisse les situations sur le plancher en petits tapons stressés, le vent ne peut rien faire pour nous – même si l’on s’épuise à souffler… Mais dès qu’on commence à se détendre et à respirer (quel délice que de simplement r-e-s-p-i-r-e-r, n’est-ce pas?), chacune de nos actions et intentions est infiniment plus puissante, car notre force est décuplée. Notre force est décuplée parce qu’elle n’est plus limitée à notre force, justement… On est maintenant branché à l’énergie qui fait briller le soleil et souffler le vent.

La corde à linge… Que mettrez-vous sur la vôtre, aujourd’hui? Il y a probablement une foule de jolies expériences auxquelles vous souhaitez goûter, et autant de situations que vous désirez transformer… Mais quels que soient vos plans, j’espère que vous commencerez par les confier à notre ami le vent. Oui, détendez-vous, apaisez-vous, savourez, aimez, allégez-vous autant que vous le pouvez… Car comme vous pourrez rapidement le constater, la vie n’attend qu’une occasion non pas de vous sécher (toute métaphore a ses limites…), mais de vous démontrer à quel point vous êtes soutenu et aimé.

  Marie-Pier Charron (Psychthérapeute canadienne)

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

02.11 | 07:51

Georges Brassens et sa poésie... pourquoi pas comme thème d’un atelier d’écriture ?...
Merci Anny pour ce texte prouvant son éternité...

...
15.10 | 08:05

Merci Marc pour cette pépite sauvée au temps.

...
14.10 | 10:21

Bonjour Any,

Une nouvelle pépite, que vous connaissez peut être - "Lettre d'une inconnue" - de Stefan Zwieg....

Bon dimanche ,

marc

...
25.09 | 17:16

Merci CHristine fidèle amie

...
Vous aimez cette page