EPHEMERIDE

PHILIPPE ROTH
"

"Prends garde à l'utopie de l'isolement", "Prends garde à la bicoque dans les bois, cette oasis contre la rage et le chagrin", dit Murray à Nathan dans votre livre.
Il y a une part de vérité dans ce qu'il dit. Mais encore une fois, la réflexion de Murray est en réponse à une situation fâcheuse. Un homme peut-il faire cette observation ? Oui. Un homme peut-il penser qu'il dit la vérité ? Oui. Mon but, lorsque j'écris un livre, est de mettre en scène des personnages, de les faire parler, pas d'exprimer mes propres opinions. A quoi cela rimerait-il ?

Interview de Paris Match à Philippe Roth qui, bien sûr , ne sera pas au festival Philosophia de St Emilion ce week end...

hommage:

De la fiction (l'imagination) ou de la confession (la franchise), laquelle des deux est la plus susceptible d'atteindre la vérité de ce qu'on a vécu ? Roth répond en romancier :

« Peut-être que tout ce que je dis là, c'est que les mots étant les mots ne peuvent qu'approcher, et qu'importe alors que je m'approche plus ou moins, puisque je ne fais qu'approcher. [] En tout cas, tout ce que je peux faire avec mon histoire, c'est de la raconter. Et de la raconter. Et de la raconter. Et c'est cela la vérité. »

Dans ce roman d'une savoureuse complexité, Roth, en multipliant les mises en abyme, souligne la frontière ténue entre l'art et la vie et réalise un hymne vibrant à la création littéraire. Il fait aussi une charge féroce et drôle sur le couple d'avant la libération des murs, où l'homme se révèle incapable de discernement et la femme dépendante et suicidaire. Et à l'aune de cette douloureuse expérience, nous dit de faire nos choix, non pas en tant qu'homme ou en tant que femme (dictés par la société à une époque donnée) mais, indépendamment de l'identité sexuelle, en tant qu'individu (« Ce moi qui est moi et qui, étant moi, n'est nul autre ! »)
"
interview Paris Match

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

02.11 | 07:51

Georges Brassens et sa poésie... pourquoi pas comme thème d’un atelier d’écriture ?...
Merci Anny pour ce texte prouvant son éternité...

...
15.10 | 08:05

Merci Marc pour cette pépite sauvée au temps.

...
14.10 | 10:21

Bonjour Any,

Une nouvelle pépite, que vous connaissez peut être - "Lettre d'une inconnue" - de Stefan Zwieg....

Bon dimanche ,

marc

...
25.09 | 17:16

Merci CHristine fidèle amie

...
Vous aimez cette page