EPHEMERIDE

Louise Amour
"Lisant Louise Amour de Christian Bobin j'ai failli m'ennuyer jusqu'au moment où Vézelay est entré en scène. Alors, le livre s'est envolé et l'histoire est devenue pour moi, une belle rosace tantrique traversée par la grâce. (Que le sacré y aille si le parfum n'y suffit pas!) Comme Nevers, comme Venise, Vézelay aura eu ses amants. Anny C.

" Je redescendis la rue, passant sans difficulté d'une femme à l'autre, de Marie-Madeleine reposant dans sa légende parfumée, ses mains chastement croisées sur son sexe, à Louise Amour dont la maison était à mi-pente.Je me trouvai devant une porte en bois sur laquelle rutilait un heurtoir en forme de soleil.L'astre de cuivre martelé avait le visage d'un vieil homme vigoureux, aux sourcils froncés.Je retins ma respiration comme avant d'entrer dans une eau profonde.Je saisis le soleil dans la paume de ma main et le fis claquer, trois fois, contre le bois aux veines épaisses." Louise Amour/ C BOBIN"
Anny C. et C.Bobin

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

06.08 | 15:40

Bonjour Anne Marie,

Quel plaisir d'écouter Pascal Quignard, que je n'ai jamais réussi à lire, je vais essayer à nouveau avec "l'Homme au trois lettres".

marc

...
13.07 | 17:23

plus de cejourdhui! horreur et damnation, poussée de fièvre; je n'avais pas vu ce dernier et me consolais dans Talents et en égrenant tes délicieuses arilles

...
29.01 | 10:27

pensées éphémères - non non non elles restent gravées dans les coeurs de + en + profondes avec le temps qui passe Rose-Marie

...
19.05 | 17:23

Suite - … Je le trouve nettement plus fort par rapport à sa forme interrogative. Merci . marc

C'est tout..........,

...
Vous aimez cette page