EPHEMERIDE

Un ami véritable est une douce chose
"D’une part, comme les monnaies pendant la grande crise de 1929, l’amitié souffre d’hyperinflation. À coups de « rejoignez mon réseau » ou de « like » on compte plus ses amis qu’on ne les fréquente. D’autre part les Américains, qui ne font pas dans le sentiment constatent que la solitude accroit de 26% le risque de mort prématurée, surtout dans le vieil âge. Et les amis numériques ne remplacent jamais la chaleur d’une voix ni la force d’une présence. 
 
Time magazine, dans une enquête récente du professeur W.Rawlins de l’université d’Ohio, nous rappelle l’évidence : «  Un vrai ami est quelqu’un à qui on peut parler, sur lequel on peut compter et dont la présence nous fait du bien. » Denrée rare. Mais la bonne nouvelle est qu’il en suffirait de trois ou quatre pour ne pas souffrir d'isolement. Et chacun de se mettre à compter sur les doigts d’une seule main : « En ai-je vraiment autant que ça ? ».
 
Les réseaux sociaux peuvent aider à établir des contacts avec des personnes avec qui on partage quelque chose : l’envie de chanter en chorale, l’intérêt pour les animaux ou le yoga. Mais ensuite il faut y aller, s’activer, persévérer. L’amitié ça se jardine. Si ceux qui se plaignent d’isolement sont lucides sur eux-mêmes, ils doivent reconnaître qu’ils ont trop souvent laissé tomber leurs amis d’école, de métier ou de voyages.  Arrivé à l’âge de la retraite les occasions de rencontre se tarissent. Comme les écureuils,  pensez à faire, dès maintenant des provisions pour l’hiver. " P&JL S SHREIBER

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

06.08 | 15:40

Bonjour Anne Marie,

Quel plaisir d'écouter Pascal Quignard, que je n'ai jamais réussi à lire, je vais essayer à nouveau avec "l'Homme au trois lettres".

marc

...
13.07 | 17:23

plus de cejourdhui! horreur et damnation, poussée de fièvre; je n'avais pas vu ce dernier et me consolais dans Talents et en égrenant tes délicieuses arilles

...
29.01 | 10:27

pensées éphémères - non non non elles restent gravées dans les coeurs de + en + profondes avec le temps qui passe Rose-Marie

...
19.05 | 17:23

Suite - … Je le trouve nettement plus fort par rapport à sa forme interrogative. Merci . marc

C'est tout..........,

...
Vous aimez cette page