EPHEMERIDE

PRINTEMPS DES POETES 2018
Je regarderai les nuages

Je sais l'enfant que vous étiez

La pureté laisse ses traces

aux mémoires qui ont aimé


La pluie balaiera vos visages

d'hommes graves aux regard plombé

Votre vie cherche des parages

où je ne puisse accoster


Dans le vent et dans la vague

j'écoute le chant d'un amour

qui a bercé vos premiers âges

et s'est caché là pour toujours


Deux gouttes de sang sur la glace

Deux gouttes de mon sang figées

Les coquelicots sans âge

fleuriront d'autres mois de mai.


in DEMETER DANSE
Edilivre
MARIE BEAUPUY

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

06.08 | 15:40

Bonjour Anne Marie,

Quel plaisir d'écouter Pascal Quignard, que je n'ai jamais réussi à lire, je vais essayer à nouveau avec "l'Homme au trois lettres".

marc

...
13.07 | 17:23

plus de cejourdhui! horreur et damnation, poussée de fièvre; je n'avais pas vu ce dernier et me consolais dans Talents et en égrenant tes délicieuses arilles

...
29.01 | 10:27

pensées éphémères - non non non elles restent gravées dans les coeurs de + en + profondes avec le temps qui passe Rose-Marie

...
19.05 | 17:23

Suite - … Je le trouve nettement plus fort par rapport à sa forme interrogative. Merci . marc

C'est tout..........,

...
Vous aimez cette page