EPHEMERIDE

Des vies entières

"On devient vieux quand le passé vient recouvrir le présent comme drap tiré sur la face, comme vague large et longue sur la plage, comme le plus – que - parfait sur la page.

On évite de le devenir en notant le présent minuscule sur des carnets, petite mémoire engrangée, en volant au temps qui passe des pépites du quotidien, comme brindilles transportées par des fourmis, avec la conscience de la disparition qui vient.

Joyce Carol Oates écrit « On est jeune si longtemps, semble t il. Des vies entières. »

 

« Semble-t-il »,  dit-elle !

 

Mais le présent s’encanaille du passé et les souvenirs s’offrent un trop lisse lifting.

 

Ô  concilier le temps et l’infini ! 

 

Je suis un témoin de passage de l’infini qui passe tels ces nuages merveilleux dans la saison jamais installée, toujours en voie de mutation. Et le témoin se passe comme bâton de pluie pour chanter la commune présence au monde. Le silence acquiesce, berce l’olivier,  fait chanter les roseaux quand un oiseau se pose : pourquoi là ?

 

L’harmonie est sans pourquoi comme la rose."


Anny Carrère

in

autoportrait en puzzle

inédit


Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

06.08 | 15:40

Bonjour Anne Marie,

Quel plaisir d'écouter Pascal Quignard, que je n'ai jamais réussi à lire, je vais essayer à nouveau avec "l'Homme au trois lettres".

marc

...
13.07 | 17:23

plus de cejourdhui! horreur et damnation, poussée de fièvre; je n'avais pas vu ce dernier et me consolais dans Talents et en égrenant tes délicieuses arilles

...
29.01 | 10:27

pensées éphémères - non non non elles restent gravées dans les coeurs de + en + profondes avec le temps qui passe Rose-Marie

...
19.05 | 17:23

Suite - … Je le trouve nettement plus fort par rapport à sa forme interrogative. Merci . marc

C'est tout..........,

...
Vous aimez cette page