EPHEMERIDE

Ni qui ni pourquoi mais comment
" "Je ne crois pas ce qu'on me dit. Je crois à la façon dont on me le dit.(...)Le coeur est la seule destination. On y arrive quand on ne croit plus rien."

Christian Bobin (Un bruit de balançoire)

&

"Quand Freud propose la notion de sublimation,il enquête sur ce qui permet à la pulsion de souscrire au principe de plaisir même en cas d'échec; à son "comment" en quelque sorte plus que son "pourquoi.", s'attache à observer le trajet de la réalisation du désir"

Anne Dufourmentelle (La puissance de la douceur)

&

"Il se sentait extraordinairement libre. Il n'y avait pas assez d'heures dans ses journées pour noter sur ses petits feuillets de partition tout ce qui l'enchantait.Il notait le clapot de la pluie dans la mare.Le cliquetis de la chaîne de fer du puits qui cogne contre l'étrange cloche du sceau vide qui descend dans l'ombre verticale du cercle des pierres.(...) II restitue les multiples et petites gouttelettes de sons du pétillement du feu, le bois qui claque, et le subit essor des flammes qui fusent quand la bûche cesse tout à coup d'être humide, quand elle s'embrase,dans le grand souffle imprévisible, au fond de l'âtre, comme un dieu qui passe...Il écrivait le plus souvent les yeux humectés de larmes."

Pascal Quignard (Dans ce jardin qu'on aimait)"

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

06.08 | 15:40

Bonjour Anne Marie,

Quel plaisir d'écouter Pascal Quignard, que je n'ai jamais réussi à lire, je vais essayer à nouveau avec "l'Homme au trois lettres".

marc

...
13.07 | 17:23

plus de cejourdhui! horreur et damnation, poussée de fièvre; je n'avais pas vu ce dernier et me consolais dans Talents et en égrenant tes délicieuses arilles

...
29.01 | 10:27

pensées éphémères - non non non elles restent gravées dans les coeurs de + en + profondes avec le temps qui passe Rose-Marie

...
19.05 | 17:23

Suite - … Je le trouve nettement plus fort par rapport à sa forme interrogative. Merci . marc

C'est tout..........,

...
Vous aimez cette page