EPHEMERIDE

«Les citations ne sont pas des paravents derrière lesquels se réfugier. 

Elles sont la formulation d'une pensée qu'on a caressée un jour et que l'on reconnait, exprimée avec bonheur, sous la plume d'un autre.
 Les citations révèlent l'âme de celui qui les brandit. » 

SYLVAIN TESSON

Ablutions

 

Sylvain Tesson disait sur France - inter que chaque matin il faisait ses ablutions littéraires en écrivant son journal, en lisant, prenant des notes.

 

Cela me plaît.

 

Chaque matin, je fais mes ablutions par un rituel qui, depuis trois ans, consiste à mettre en ligne par mail à une liste d’amis, ce que j’ai nommé : cejourdhui.

 

Mes cejourd'hui contiennent une citation ou un texte, une musique en correspondance, une image. J’ai commencé cela sans malice, comme une évidence. L’écho favorable que j’en ai reçu m’a incité à continuer. Ainsi chaque matin, j’entre dans le jour avec cette énergie augmentée.

 Par les temps qui courent, partout sur la toile, les gens sont en quête de communication aussi ai-je découvert d’autres réseaux semblables : ce que je fais n’a rien d’extraordinaire mais comme j’ai ressenti un bienfait à le vivre, une sorte de toilette de l’esprit en relation, je persiste et signe. 

On m’a souvent demandé comment je procédais : à vrai dire je n’en sais rien, les cejourdhui viennent à moi de fil rouge en aiguille d’acupuncteur. 

Ainsi ce matin, alors que je m'apprête à suspendre pour deux mois cette entrée en matière matinale, parce qu'il est bon d'alterner parole et silence, action et contemplation, mouvement et pause, solitude et rencontre, comme jour et nuit ,  soleil et pluie,  noir et blanc, horizontalité et verticalité,Yin et Yang, je trace la diagonale du carré d'Einstein,qui nous démontre  qu'on ne peut passer par les 9 points alignés en carré, (sans lever le stylo), qu'en sortant deux fois du carré, et je trace ainsi la flèche de l'envol créatif, dans un autre espace-temps, que nous retrouverons en septembre !


Belles vacances à vous tous chers amis et merci de l'accueil que vous avez fait à Mafalda la malicieuse!

 

" La bêtise est de vouloir conclure »

  Flaubert

 


Marcel Proust prenant l'apéritif avec des connaissances Crédits :  George Rinhart - AFP

CET ETE sur France culture ...
Proust ayant eu le prix Goncourt il y a 100 ans pour
A l'ombre des jeunes fille en fleurs, cet été ?

“Grande traversée” avec Céleste Albaret!(la gouvernante de Proust),  diffusée du 29 juillet au 2 août de 9h06 à 11h.

« Il avait cette suprême élégance d’être ce qu’il était, simplement. » Céleste Albaret

 « Il s’est mis hors du temps pour le retrouver. » Céleste Albaret

vient d'être réédité

"Céleste Albaret fut la gouvernante et l'unique confidente de Marcel Proust pendant les huit années où il écrivit son œuvre, ce monument de la littérature mondiale. Jour après jour, elle assista dans sa vie, son travail et son long martyre, ce grand malade génial qui se tua volontairement à la tâche. Depuis la mort de Proust en1922, elle avait toujours refusé de livrer ses souvenirs. A quatre-vingt-deux ans, elle a décidé de rendre ce dernier devoir à celui qui lui disait : « Ce sont vos belles petites mains qui me fermeront les yeux ». Par rapport aux centaines de livres publiés sur lui, ce que ce témoignage capital apporte, c'est l'image, bouleversante et unique de vérité, d'un Proust perdu enfin retrouvé, et sortant de la plus fidèle des mémoires, celle du cœur, pour revivre parmi nous." chez Laffont

&




Proust à Céleste

Commentaires

19.05 | 17:23

Suite - … Je le trouve nettement plus fort par rapport à sa forme interrogative. Merci . marc

C'est tout..........,

...
05.01 | 17:10

Bonjour Any,

J'écoute avec plaisir Léo Ferré que j'ai tardé à aimer...seul Jacques Brel me plaisait .

Comment se présente 2019 pour vous ? Utopia un an déjà

...
02.11 | 07:51

Georges Brassens et sa poésie... pourquoi pas comme thème d’un atelier d’écriture ?...
Merci Anny pour ce texte prouvant son éternité...

...
15.10 | 08:05

Merci Marc pour cette pépite sauvée au temps.

...