EPHEMERIDE

Méditation dans un jardin 



Sous l'olivier centenaire
Je ratissais mes pensées
Lissant le bien fondé des choses
A la harpe du vent
La rumeur des sillons
Montait d'entre les lames
Prélude pour un faune
Aux notes suraiguës
Symphonie boulézienne
Du gravier gémissant
Le geste régulier aplanissait les flux
Mer calme de mon âme
Dans le rythme tenu
La terre et l'eau mêlées
Chiffonnées dans mes rêves
Ex voto pour la vie
D'argile méditée
Guidaient mes pas
Emiettaient tous les noeuds
Et passaient au tamis les mortes saisons
Posant sur la portée tracée
Les notes envolées
Des rameaux de l'olivier.


Anny C. (
inédit)

BIBLIOTHEQUE HUMOUR | Livres anciens, Bibliotheque, Amoureux des livres

La maison de la poésie présente:

Et celui-ci ?

 

La maison de la poésie présente, un grand classique... 

 

RAINER MARIA RILKE – LETTRES À UN JEUNE POÈTE 
Par Grégoire Leprince-Ringuet & Micha Lescot

 


Un élève officier de l’armée austro-hongroise, aspirant écrivain, adresse ses tentatives poétiques à Rainer Maria Rilke et sollicite son avis. De 1903 à 1908, en quelque dix lettres, le jeune homme, alors à la croisée des chemins, hésitant entre la voie toute tracée de la carrière militaire et la solitude aventureuse de la vie d’écrivain, confie à son aîné admiré ses doutes, ses souffrances, ses émois sentimentaux, ses interrogations sur l’amour et la sexualité, sa difficulté de créer et d’exister. Le poète lui répond. Une correspondance s’engage dont nous ne connaissions jusque-là qu’un seul versant : les lettres de Rilke. Les Éditions du Seuil dévoilent aujourd’hui celles du jeune poète. Voici donc Rilke et Kappus enfin réunis en un même volume.

 

Micha Lescot et Grégoire Leprince-Ringuet leur donnent voix ce soir.

 



 


https://soundcloud.com/maison-de-la-poesie/rainer-maria-rilke-lettres-a-un-jeune-poete

 

 

 

&


www.annycejourdhui.fr

 


Oreillers, Monique Delattre

 

La Comédie Française offre depuis la pandémie, des lectures de choix. Il suffit d'aller voir sur le site.

Une performance consiste à lire LA RECHERCHE DU TEMPS PERDU d'un jour à l'autre. 

Les comédiens en sont à la 101ème lecture. Il suffit d'aller les chercher en videos youtube sur le site.

 Si vous n'avez pas lu le chef d'oeuvre de  Proust vous pouvez vous offrir ce voyage, à temps perdu...retrouvé!

 Si vous l'avez lu, vous aurez d'autant plus de plaisir en l'écoutant lu par de grands lecteurs...

 Et si le confinement aura servi à quelque chose ce sera au moins à cela...

J'ai choisi (malgré l'embarras du choix) de vous offrir la 1ème lecture dont la célébrité n'ôte pas l'intérêt ,au contraire, 
par Stéphane Varupenne, ci-dessus.

 

Commentaires

25.01 | 07:56

MAGISTRAL, DEVOS

...
06.08 | 15:40

Bonjour Anne Marie,

Quel plaisir d'écouter Pascal Quignard, que je n'ai jamais réussi à lire, je vais essayer à nouveau avec "l'Homme au trois lettres".

marc

...
13.07 | 17:23

plus de cejourdhui! horreur et damnation, poussée de fièvre; je n'avais pas vu ce dernier et me consolais dans Talents et en égrenant tes délicieuses arilles

...
29.01 | 10:27

pensées éphémères - non non non elles restent gravées dans les coeurs de + en + profondes avec le temps qui passe Rose-Marie

...